Université centrale
Rejoignez l'université privée n°1 en Tunisie!

Les Rencontres Africa 2017

L' Afrique, nouveau moteur de croissance et de développement dans l'économie mondiale a réuni ces 5 et 6 octobre à Tunis les principaux acteurs économiques africains et internationaux autour des Rencontres Africa 2017 avec la participation de l'Universitė Centrale comme Grand Partenaire.

Tous les secteurs économiques étaient bien évidemment représentés mais c'est surtout sur l'enseignement supérieur que tous les regards se sont tournés. Si le continent africain est en plein essor et attire de nombreux investisseurs, la Tunisie s'est démarquée par sa force export de compétences issues de la formation de futurs leaders africains proposée par l'Université Centrale.

Entre conférences et colloques, les Rencontres Africa 2017 de Tunis ont révélé l'engagement tunisien et de son leader de l'enseignement supérieur privé à développer les relations panafricaines en concordance avec l'offre et la demande de ce nouveau marché de niche.

Des Rencontres qui ont également permis une meilleure visibilité des débouchés de cette formation sur mesure au contact même des entreprises à la recherche de compétences correspondant aux standards internationaux et répondant aux besoins de l'Afrique.

Outre la consolidation du réseau africain par l'Université Centrale qui a rejoint Honoris United Universities avec la plateforme éducative des meilleures universités panafricaines, ces échanges ont rendu possible l'intégration de l'enseignement supérieur comme acteur incontournable d'une nouvelle Intelligence collaborative non seulement à travers l'Afrique mais aussi avec l'Europe.

L'Université Centrale se positionne donc au centre de ces nouveaux enjeux économiques avec l'avantage de pouvoir se placer comme premier maillon de la chaîne en tant que formateur et créateur d'emplois. De la synergie intracontinentale et intercontinentale avec la France et l'Europe découlent un transfert de connaissances et de compétences offert aux étudiants en quête de mobilité et enclin à une agilité culturelle que Mme Houbeb Ajmi, Directrice Générale de l'Université Centrale, a exposé à ces Rencontres Africa de Tunis en soulignant l'impact de l'éducation sur le développement de l'Afrique.

Un événement dont l'axe principal fut l'éducation en s'alignant tout de même sur la nécessité de la prévention sanitaire en Afrique où l'Université Centrale ne manque pas de se distinguer de par la qualité de son enseignement dans le domaine de la santé et partageant ses connaissances et techniques avec le réseau panafricain.

La technicité, leitmotiv revenant à la bouche de tous les participants en proie à de nouveaux savoirs pour devancer la concurrence sur ce nouveau terrain fertile à l'investissement, se transmettra sans limitation de frontières avec l'éducation comme passeport panafricain.

Un défi que compte bien relever M. Khaled Guedira, Recteur de l'Université Centrale et Docteur en Intelligence Artificielle (ENSAE-France) avec également un diplôme en Habilitation en Informatique (ENSI-Tunisie), avec la volonté de faire briller les meilleurs profils africains dans les domaines techniques grâce à un accompagnement personnel des étudiants assurant l'innovation et l'entrepreneuriat.

Une rencontre business réussie pour l'Université Centrale qui a décidé de se tourner vers le capital humain comme acteur principal de l'économie africaine en proposant à l'international ses compétences.