Université centrale
Rejoignez l'éducation privée n ° 1 en Tunisie!

Executive Master Diplomatie et Relations Internationales

Les relations internationales constituent une discipline relativement jeune, datant du 17ème siècle. Elle s’est développée en partie grâce à une situation extrêmement intensive de façonner le monde moderne. Beaucoup de questions importantes sont prises en charge par les professionnels travaillant dans le domaine des relations internationales tels que les droits humains, la mondialisation, le développement économique et bien d’autres.

 

Objectifs de la formation

Cet executive master vise à préparer des professionnels à des carrières dans des postes de prise de décision dans les organisations internationales et diplomatiques pour les habiliter à avoir des visions stratégiques dans les enjeux contemporains.

 

Débouchés professionnels

Ce master ouvre des portes aussi bien dans le secteur public (ministères, institutions publiques,…) que dans le secteur privé (Entreprises, groupes multinationaux,…). Il peut déboucher sur les différents métiers de la fonction de la sécurité, de la défense, du renseignement, de la presse, etc.

  • Conseiller diplomatique et consulaire,
  • Fonctions d’étude et d’analyse dans les organismes publics, parapublics ou privés,
  • Expert dans un ministère des affaires étrangères, de la défense, de l’intérieur et de la sécurité internationale,
  • Directeur des relations et de la coopération internationale,
  • Cadre d’ONG,
  • Délégué général aux relations internationales,
  • hargé de mission en relations internationales tant dans le secteur public que privé,
  • Attaché culturel (Ministère des affaires étrangères, Ambassade, Consulat),
  • Conseiller en relations internationales en entreprise.

 

Financement de la formation

Afin de vous accompagner dans votre plan de financement, l’Universitaire Centrale vous propose plusieurs solutions qui s’adaptent à votre situation :

  • Financement personnel : des facilités de payement par tranches ou par chèques
  • Partenariat bancaire : la Banque Zitouna, étant partenaire de l’Université Centrale, propose un crédit avec 0% intérêt.
  • Prise en charge par l’entreprise : La démarche TFP.

Les Intervenants

Ferhat HorchaniA

Professeur de l’enseignement supérieur, juriste et homme politique tunisien. M. Horchani est nommé ministre de la défense nationale en février 2015 et en octobre de la même année, ministre de la justice par intérim. Il a été confirmé au poste de ministre de la défense nationale au premier gouvernement Youssef Chahed.

Sonia Mbarek

Docteur en Sciences politiques, Mme Sonia MBAREK est nommée ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine en janvier 2016. Elle a également dirigé le prestigieux Festival International de Carthage en 2014 et 2015. Mme Mbarek est également reconnue en tant qu’artiste interprète de renommée internationale avec plus de trente ans de carrière.

Hatem Essaiem

M. Essaiem est un diplomate tunisien, ministre plénipotentiaire, chargé des fonctions d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tunisienne à Abou Dhabi, Beyrouth, Mascate ainsi qu’à Téhéran.

Yadh Bousselmi

Diplômé de l’Université D’oxford, Yadh Bousselmi travaille actuellement au sein de l’ONU en relation avec le commissariat pour les réfugiés UNHCR. M. Il a occupé le poste de conseiller du ministre des affaires étrangères.

Kamel Ayari

Docteur en droit, M. Ayari occupe actuellement le poste de juge et conseillé du ministre du développement de l'investissement et de la coopération Internationale. Il est un formateur confirmé au sein du centre d'études juridiques et judiciaires.

Mahmoud Mezoughi

Ancien colonel major à l’Armée nationale et président de l’Association des anciens généraux de l’Armée nationale. Il a occupé le poste de Directeur de l’Institut de Défense Nationale et détaché auprès de l’OTAN.

Hajer Gueldich

Mme Hajer GUELDICH est professeur agrégée en Droit international à l'Université de Carthage et membre élue de la Commission de l’Union africaine pour le Droit international (CUADI) depuis 2015 et actuellement son rapporteur général. Elle est l'auteur de plusieurs articles publiés en droit international, droit international humanitaire, droit international des droits de l'Homme et sciences politiques.

Khaled MEJRI

Docteur en droit et enseignant à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis. Il est également secrétaire général de l’Association tunisienne d’études politiques, ancien membre de la Commission nationale d’enquête sur la corruption et les fautes professionnelles et membre du Conseil exécutif du Laboratoire de recherche sur le droit communautaire et les relations Maghreb-Europe (FSJPST).